Piège à Dieu

Publié le par L.CG.

 

   

 


-sujet- 





 

ce à quoi il n’est pas de nom

 

un lieu où je se rend

 

coule

 

et se retourne

 

l’autre ciel

celui qui s’ouvre dans l’espace entre deux mots par le bruit cassé du bris de la langue

 

le rire qui se vide

dans son écoulement

 

fond

 

dans l’évidence heureuse du nom lieu

 

 

 

-Piège à dieu-

 





                                                                l.cagin, M./II/07, T0444





retour à l'accueil-sommaire

Publié dans Les objets poétiques

Commenter cet article

L.CG. 14/03/2009 18:42

oui, mais je me contente en général de les trouver telles quelles.

Anna 13/03/2009 23:51

Je te découvre poète... et cela ne me surprend pas...
Quand on aime les pierres...
Est-ce toi qui crées ces sculptures?