la chanson du murailleur*

Publié le par L.CG.

 





Une pierre sur l’autre

 

Passent et repassent

 

Le jeu des perspectives

 

Le choix des volumes et des formes

 

 

Perdu dans le détail

 

A faire tenir debout le hasard

 

L’attention en grand écart à l’horizon

 

Sur le fil tendu de la tâche

 

 

Au centre ‘le beau’

 

La matière que j’agis

 

Et qui me laissera passer,

 

Immobile,

 

Nourrie de mes gestes

 

Tels qu’ils l’ont laissée

 

 

 

 

Où je ne puis rester.




l. cagin, M./IV/09, T1058


* le murailleur est le maçon à pierre sèche, cf http://pierreseche.over-blog.com  


retour à l'acceuil sommaire


 

Commenter cet article

Laurent 15/04/2010 13:10


Ça tangue
Et ma part mercenaire,
Exsangue,
S'empare du lieu.


Alaligne 03/06/2009 12:37

Bonjour et bienvenue dans ma communauté "L'écriture dans tous ses états". J'ai comme l'impression que l'on se connait déjà... erreur? N'hésite pas également à nous rejoindre sur le forum de la communauté.
Amitiés,
Alaligne

vita 31/05/2009 20:48

bonjour de VITA

syboule 26/04/2009 19:10

il vaut mieux qu'elle roule effectivement .... la pierre !